Une personne si parfaite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une personne si parfaite

Message par Arwenne le Mar 17 Avr 2007 - 21:28

Sur les terres d’Aden naquit un jour une demoiselle aux cheveux couleur de miel, aux yeux de braise, au corps de rêve, bref on l’appela Angel.
C’était une petite elfe douce et innocente. Ses incroyables facultés faisait d’elle une élève assidue et particulièrement douée pour aider et soigner les âmes blessées. Elle choisit cette voix naturellement tracée et devint une oracle renommée.
Les années passèrent et Angel grandit dans l’harmonie et le bonheur d’un village simple d’elf.

Arriva enfin le moment ou il fallut penser a la marier, mais avec qui ? Qui dans ce modeste hameau pouvait prendre au titre de son époux tant elle impressionnait par son savoir, mais aussi par sa douceur, sa grandeur d’âme, sa sagesse, son charisme. Elle qui pourtant se voulait discrète aux yeux des autres n’avait aucune idée de ce que les autres pensaient d’elle.
Le conseil du village décida de l’unir à un grand elf guerrier d’un village voisin. Il était reconnu pour ses hauts faits d’armes, mais aussi pour sa beauté, sa grande sagesse et son habilité à la diplomatie. Cet elf se prénommait UchihaItashi. Il connaissait Angel et était éperduement épris d'elle. C'est donc avec fierté qu'il accepta cette proposition d'union.

La veille de l’annonce de la grande décision, Angel partit comme à son habitude dans les collines entourant son village qu’elle aimait tant. Elle était impatiente de connaître celui que l’on avait choisi pour elle, et l’aimait déjà, pensait-elle.
Un vent glacial se leva en cette belle journée de printemps, un vent si froid qu’Angel se mit a trembler. Mais étrangement ca n’était pas de froid, mais de peur……

La terre se mit a trembler, les animaux s’enfuyaient des buissons, visiblement effrayés. Du haut de son monticule, Angel apercevait son village. Elle entendit, malgré le bruit ambiant, sonner la cloche du village. Tous les habitants se mirent a courir en tous sens, les hommes s’armaient, les femmes et les enfants prenaient place dans les frêles embarcations ancrées au petit port de peche du village. « Attendez moi, attendez moi » ce mit a crier d’une voix sourde la petite Angel. « Ne partez pas sans moi ». Elle se mit a courir vers son village, mais une secousse plus forte que les autres la fit trébucher et elle heurta sa tête sur une grosse pierre. Angel gisait au sol. Son village subissait les assauts d’une horde d’orc venue venger la ressente invasion de leur ile. Il leur fallait se venger a tout prix, en versant le plus de sang possible pour laver l’affront. Le village fut saccagé. Les corps des hommes qui avaient tentés de s’interposés jonchaient le sol. Les petites barques brulaient sur le fleuve, faisant au loin comme les petites lucioles que l’on allume le soir de la fete de printemps pour honorer les dieux. Aucuns survivants !

Les orcs ne tardèrent pas à replier leur campement de fortune. Un jeune shaman qui marchait un peu a l’écart de la troupe, vit Angel inconsciente dans un petit bosquet. Ebloui par sa beauté, il la prit dans ses bras avec une grande douceur, et décida de l’emmener a son village. Mais il lui fallait la cacher aux yeux des autres afin qu’elle survive. Il la plongea dans une petite mare de boue qui se trouva non loin d’eux. Ainsi en cacha la blancheur de sa peau et la douce couleur de ses cheveux aux yeux de ses congénères, Angel pourrait elle survivre. Conscient de ce qui venait de se passer, il n’espérait pas de reconnaissance de la part de sa captive, mais peut être avec le temps pensait-il, elle lui pardonnerait la cruauté de ses pères, lui qui n’était qu’apprenti venu assister au massacre pour se « former ». Il avait regarder avec écoeurement le spectacle les guerriers orcs lui offraient avec une fierté sans égal.

Ce jeune apprenti répondait au nom bien compliqué de OrochimaruSama. Il vivait a l’écart du village principal, ses maîtres pensant que cela lui permettrait de mieux se consacrer a Paagrio. Il installa Angel dans une petite pièce, et lui prodigua tous les soins de sa connaissance. Il la nettoya avec le plus grand soin, lui retira ses vêtements d’elfe et lui mit ceux d’une digne femme orc. Bien que ternes, ses derniers ne pouvaient cacher la beauté d’Angel, ni les courbes de ce corps qui envouta OrochimaruSama.

Elle revint enfin a elle, mais ne sembla pas étonnée de l’endroit ou elle se trouvait, ni des vêtements qu’elle portait. Elle était seule, mais autour d’elle régnait un silence si apaisant, qu’elle décidait de sortir de cette petite maison. Elle entreprit de découvrir la nature avoisinante, et avec la grande insouciance qui la caractérisait, elle déambula dans les vergers. Tout en prenant le soleil sur son doux visage, elle cueillait des fruits bien murs, elle revivait vraiment……
Arrivant de derrière elle, une main puissante la saisie par la taille tandis que l’autre se posa doucement sur sa bouche. « Chut ne crie pas, ils pourraient t’entendre. Tu es folle d’être sortie de la maison. » Elle se laissa reconduire docilement dans le maison, attendant enfin de voir son sauveur.

Arwenne
Admin

Nombre de messages : 5141
MMO pour lequel vous souhaitez devenir un BQ : tous les jeux ou ils sont :p
Localisation : Dans un cadre tout noir
Date d'inscription : 17/04/2007

http://bquestion.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une personne si parfaite

Message par Arwenne le Mar 17 Avr 2007 - 21:30

Ils se mirent autour de la table. Doucement Angel leva les yeux …………………………. et aperçut le vert visage de celui qui avait pris soin d’elle. Elle eut une grimace de dégout sans le vouloir. OrochimaruSama ressentit une peine immense en voyant cela, mais d’un geste vif Angel apposa délicatement sa main sur celle de l’apprenti comme pour le rassurer et le remercier. Ce geste empreint d’une infinie tendresse eut un effet immédiat sur le cœur du jeune shaman.

Les jours s’écoulaient paisiblement, a l’écart de tout, et entre les deux jeunes gens s’était installé un profond respect. Tous deux admiraient le savoir de l’autre sans jamais rien en laisser paraître. Angel appris beaucoup de celui qu’elle considérait a présent comme son ami. Elle décida même de l’aider sans que ce dernier n’en sache rien. En effet, toutes les nuits elle entendait OrochimaruSama crier et pleurer dans son sommeil. Pendant plusieurs nuits elle écouta avec attention les paroles qu’il prononçait inconscient. Elle compris alors qu’il revivait chaque nuit le massacre du village de la jeune fille, et qu’il en souffrait. Ainsi donc, pensa-t-elle, il a été obliger de participer a une tuerie dont il ne voulait pas ! Le pauvre laissa-t-elle échapper.

Je ne peux pas le laisser dans cette souffrance, il faut que je l’en délivre même si je sais que par fierté il ne me le demandera pas. Un soir, alors que le shaman était profondément assoupi, elle apposa ses mains de part et d’autre de son visage. Elle se mit doucement a réciter des psaumes dont elle seule avait le secret. Une lueur orangée s’échappa de ses mains, puis s’étendit sur tout le corps du jeune orc. Il se mit a trembler mais n’ouvrait toujours pas ses yeux. Son corps lévita légèrement, l’oracle ne lachait pas prise. Alors qu’elle continuait ses prières, la voix de l’elfette s’emplifia et la lueur orangée, de plus en plus intense, noyait bientôt toute la chambre. L’orc ouvrit bientôt les yeux, et regardant autour de lui, il vit sa chambre nimbait de cette étrange lueur orangée. Angel arrêta ses psalmodies et le corps du shaman redescendit doucement sur le lit. « Que m’as-tu fait ? » lui demanda-t-il. « Je t’es sauvé » lui répondit elle d’une voix douce. Elle regagna sa chambre en silence, laissant l’apprenti seul encore tout bouleversé de ce qu’elle venait d’accomplir pour lui.

Son amour pour elle n’en fut que plus grand, et Angel n’ignorait rien de ses sentiments, mais pouvait-elle y répondre alors qu’elle aussi sentait bien au fond d’elle grandir cet amour. Alors qu’OrochimaruSama se rendait au village pour y acheter quelques provisions et prendre sa leçon quotidienne au temple, il surpris une conversation entre deux guerriers « On a vu hier une étrange lueur au sommet de la colline a l’ouest. Les pretres disent que cette lueur ressemblait a de la magie blanche d’elf, dit l’un. Ben alors c’est qu’il y a des elf chez nous, renchérit l’autre. Ils sont peut etre en train de préparer une contre attaque suite au dernier massacre que l’on a fait chez eux ? demanda un troisième. Ca se pourrait bien, en tout cas, cet apres midi, nous allons ratisser toute la colline ouest a la recherche d’elf mais amis, un peu de sport ne nous fera pas de mal, termina le premier. » Et tous eclatèrent d’un rire gras.

Le shaman interrompit ses courses, oublia d’aller au temple, et se précipita dans sa maison a la recherche de celle que désormais son cœur avait élu. La maison était vide, Angel, comme a son habitude, déambulait parmi les arbres entourant la maison. « Tu dois partir ! » dit-il d’un ton sec. La petite oracle fut submergée d’une peine immense, se sentant chasser par celui qu’enfin son cœur osait aimer. Le jeune orc pris alors conscience des sentiments de sa bien-aimée. Bien que profondément ému par le spectacle de sa belle en pleure, il l’a pris par la main pour l’emmena vers le petit port qui se situait non loin de la maison. « Voici quelques provisions, rames dans cette direction tu atteindras tres vite le rivage de l’autre coté, adieu ! » « Mais pourquoi ? » demanda-t-elle la voix nouée « Ils veulent te tuer, ils ont deviné ta présence par les manifestations de ta magie hier soir, ils veulent te tuer ». Elle comprit alors qu’encore une fois cet être exceptionnel venait de lui sauver la vie.

Elle poussa l’embarcation d’un coup sec pour s’eloigner du port, et rama sans se retourner. Tous deux étaient effondrés par cette douloureuse séparation, mais tel était le prix de leur vie, car en cachant Angel, le shaman s’était mis hors la loi et aurait été tuer lui aussi. Apres quelques heures, elle atteint effectivement un rivage, mais quel étrange rivage sombre, lugubre …………. ou était-elle ? Elle descendit de sa barque et prit le parti d’explorer les alentours pour, peut etre, trouver de l’aide. Apres tout, si elle était sur le rivage, cela voulait dire qu’elle allait surement pouvoir retrouver les siens.

Arwenne
Admin

Nombre de messages : 5141
MMO pour lequel vous souhaitez devenir un BQ : tous les jeux ou ils sont :p
Localisation : Dans un cadre tout noir
Date d'inscription : 17/04/2007

http://bquestion.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une personne si parfaite

Message par Arwenne le Mar 17 Avr 2007 - 21:30

Bientôt la nuit tombait, et Angel n’avait toujours rencontré personne, du moins le croyait elle. Des petites lueurs se mirent a brillaient comme des lucioles dans cette nuit sans lune. Elle se mit a frissonner de froid. Elle se sentait épiée, elle se sentait transpercée par les yeux de la nuit, suivie comme un animal traqué par un prédateur dont elle ignore tout. Soudain, une main se glissa sur sa nuque, et d’un geste rapide et sur, les doigts firent pression a des endroits bien stratégiques. La jeune elfe tomba instantanément inconsciente. Mais avant même qu’elle ne toucha le sol, deux bras fermes la rattrapaient.

Elle fut réveillée par le cliquetis incessant des gouttes d’eau tombant une a une a rythme régulier dans une petite flaque. Tic, tic, tic, bientôt ce petit bruit résonnait dans sa tête, tic, tic, tic. Elle ouvrit les yeux doucement tant elle était éblouie par les torches disposées autour d’elle. Sa vision était quelque peu brouillée, mais au bout de quelques efforts elle put a nouveau voir nettement l’environnement dans lequel elle avait été transportée. La voici à présent dans ……………… une grotte !!!!!

Elle entendit un ricanement qui lui fit froid dans le dos. « Alors ca y est tu t’réveilles ? » fit une voix sèche. Elle chercha du regard le visage de la voix. Elle l’aperçut enfin. C’etait un Elf noir, male. Plus tard, elle appris qu’il se prénommait UchiwaSasuke. »Pourquoi portais-tu des vetements de shaman ? » lui demanda-t-il sans plus de ceremonie ? Elle entrouvit la bouche voulant lui répondre, mais d’un geste sec il lui lanca des vetements gris au visage. « Enfiles ca, tu auras l’air moins ridicule » lui ordonna-t-il. Elle regarda longuement ces vetements et vu qu’il s’agissait malgré tout d’une robe du savoir. Il aurait pu se contenter de lui donner une robe de moindre importance, et pourtant c’est une robe du savoir qu’il lui donne !!!! Angel était dubitative. Que signifiait ce geste ?

Pendant plusieurs jours, l’elf noir apportait le repas d’Angel, mais la gardait enfermée dans la petite pièce ou il l’avait déposée le premier jour. Au bout de quelques semaines, ou quelques mois, Angel ayant perdu la notion du temps, UchiwaSasuke la convia a le rejoindre dans la pièce principale de sa maison. « Quel est ton nom ? Que faisais tu chez les tiens ? Pourquoi portais tu cette robe de shaman ? Que faisais tu perdue sur notre territoire ? » Toutes ces questions tournait la tête de la jeune femme. Elle s’assit un peu étourdit et commenca a lui expliquer le récit de sa courte vie.

Stupéfait par le récit de la jeune oracle, il commenca à la regarder d’un autre œil. Ce pourrait-il que ca soit elle ? se demanda-t-il. Alors il prit le parti de lui raconter ce que la voyante du village lui avait prédit, espérant secrètement qu’elle fut la prédiction. Wanaghashen m’a predit que je rencontrerait une ennemie d’une grande expérience et puissance, que je la sauverai malgré elle, et qu’elle deviendrait ma femme et qu’ensemble nous deviendrions les magiciens les plus puissants de cet ère. Tu connais l’art de la magie blanche des elfs, tu connais l’art shamanique des orcs, je vais donc à présent t’enseigner le notre. Nous verrons si tu en es digne et surtout si tu es suffisamment intelligente pour le comprendre. Quelque peu vexée que l’on puisse mettre en doute ces compétences et ses facultés, Angel trouva la nouvelle de bon augure.

Le long apprentissage d’Angel commenca. A la grande surprise du magicien noir, elle apprenait, comprenait et appliquait avec une grande aisance l’art de la magie noire. Petit à petit UchiwaSasuke se sentit envahit par un sentiment d’admiration, de fascination pour cette jeune personne, ennemie hereditaire de sa race. Mais il ne pouvait s’empecher de penser a elle encore et toujours. Elle l’obsedait, et plus horrible encore, un sentiment d’affection s’installait sournoisement en lui, il le sentait bien. Les jours passaient, et la petite elfe continuait son apprentissage sans mots dires. Elle recevait sans broncher les insultes, les réprimandes, les reproches, mais laisser echapper un leger rictus sur ses fines levres roses chaque fois qu’elle reussissait du premier coup un nouveau sortilege. Ce qui ne manqua pas de plaire au jeune magicien noir. A vivre dans ces cavernes lugubres et insalubres, la peau de l’oracle devenait de plus en plus pale, ce qui devenait de plus en plus seduisant aux yeux de l’elf noir.

Arriva le grand jour pour UchiwaSasuke, il allait etre promu SpellHowler a l’issue de plusieurs épreuves des plus ardues. Discrètement, Angel le suivi. Alors qu’il combattait un monstre et que ce dernier le mit en difficulté, Angel intervint et immobilisa l’animal d’un geste. D’abord stupefait du pouvoir de sa belle, le prétendant a la nouvelle classe devint furieux. « Laisse moi, je n’ai pas besoin de toi. Je suis puissant a présent ………… plus que toi encore, mais ne le vois tu donc pas ? » Mais malgre des efforts demesurés, il dut se rendre a l’evidence, avec Angel tout est beaucoup plus facile. En fait ……………… nous sommes complémentaire se dit-il. A nous deux, nous formons un seul et puissant magicien, ensemble nous sommes forts ………… invincibles même ? Sa nouvelle classe en poche, il courru a sa grotte pour y retrouver Angel et lui faire part de sa reflexion.

Elle était la, assise devant la table, les yeux mis clos, sa chevelure jaune plus eclatante que jamais, son teint blafard à la limite du bleuté, ses levres d’un rouge sang. Parait de sa robe de connaissance, une épée dans chaque main, elle l’attendait. Il franchit le seuil de la grotte et stoppa net admirant cette vision de reve. Elle se releva d’un bond ouvrit grand ses yeux bleu acier et lui dit d’un ton dur, presque cynique « viens, nous sommes attendus par notre chef, une guerre se prépare, nous allons faire couler le sang de nos ennemis et j’ai soif de sang »

Cette phrase sonnait comme un chant d’amour au cœur d’UchiwaSasuke. Tout d’abord seduit par cet instant magique, il se ressaisit et attrapa la jeune oracle par le bras. « Tu ne viens pas » ordonnat-il. « Nos ennemis ne sont pas les tiens. Nous allons tués des elfs blancs, ceux de ta race. Donc tu vois bien que tu ne peux pas venir, tu ne vas pas lutter a nos cotés pour devasté un village que tu as cheri autrefois, tu ne vas pas tuer ceux qui t’ont vu naitre, ….. » Il la supplié presque, mais se détachant de l’emprise de celui qui l’avait amener parmi ce peuple qu’elle considérait aujourd’hui comme le sien, Angel regarda fixement UchiwaSasuke dans les yeux et lui demanda « Que ressens-tu pour moi ? »

Interloquer que la jeune oracle ose l’interroger sur ses sentiments, le magicien noir entra dans une colere qui fit eclater de rire la jeune elfe. « Tu m’aimes » dit-elle d’un ton glacé. « Tu es follement épris de moi. C’est pathétique !!!! Et tu crois que ni moi ni personne ne l’avons remarqué ? Ou tu es profondement stupide, ce que je ne crois pas, ou trop amoureux pour te rendre compte de tes attitudes envers moi. Saches que mon cœur par deux fois a était brisé, et je ne laisserai plus cela arriver. Ou tu scelles par cette guerre nos deux destinées, ou tu mourras sous mes sortilèges, a toi de choisir. Regarde moi ! Que vois-tu d’elf blanc en moi a présent ? Je pratique la magie blanche, noire et connaît l’art shamanique, connais-tu d’autre magicienne blanche capable de telles prouesses ? Ou tu m’aimes ou tu meurs, le choix est simple. Allons suis moi, ne faisons pas attendre notre chef, nous devons partir vite, la nuit tombe »

Cette déclaration d’amour fut le plus beau discours jamais entendu. L’idée de mourir sous les sortilèges de la belle était aussi jouissif que l’idée d’en etre aimer. UchiwaSasuke la suivit d’un pas hesitant. Apres tout, elle n’etait pas de sa race, comment son union avec cette ennemie serait-elle percue ? Mais Angel, de part son évolution était aujourd’hui acceptée de tous, et il le savait. Elle était même respectée de certains, quel exploit au fond pour ce petit bout de femme. Depuis ca capture plusieurs années s’était ecoulées, tous deux avaient dépasser l’age des mariages de convenance, alors peut etre que ………………

Arrivé dans la cave du conseil, le chef prit la parole « Les elfs blancs ont attaqués une caverne plus a l’ouest, tuant et torturant des milliers d’entre nos frères. Les survivants réclament vengeance, le sang nous appelle mes freres !!!!! » Alors que tous brandissait en l’air le poing, l’arme ou le baton en signe de victoire, le chef tourna le regard vers Angel, ce qui n’echappa a personne. Alors les cris de turent, et la foule s’ecarta pour laisser passer le chef jusqu'à la belle. « Et toi ? Que vas-tu faire ? » lui demanda-t-il. Regardant fixement dans les yeux ce fier guerrier, elle dit a voix haute pour que toute l’assemblée n’en perde rien « Je te suis mon frere. Vous savez tous aujourd’hui que je suis des votres, au cours de ces longues années a vos cotés je vous l’ai prouver, j’ai a present soif de sang, c’est mon bapteme, mon épreuve finale pour etre pleinement ta sœur » « Et elle unira son destin au mien par le sang que nous verserons » interrompit UchiwaSasuke.

Satisfait des déclarations de la jeune oracle, le chef éclata d’un rire cynique « Oui tu es des notres, deja tu es pareil a nous, belle, froide, tu as perdue ton ame aupres de notre magicien noir, tu veux du sang, oui decidement tu es des notres. Tu as su asservir l’un des notres, vos destinées sont d’ores et deja liées. Venez vous unir par le sang que vous ferez couler sur la blanche peau de nos ennemis. Mais il te faut un nom, le tien ne convient pas pour une elfe noire si extraordinaire, en as-tu choisis un ? » Apres un long silence, la jeune femme répondu « Tu es mon chef, le guide de notre tribu, en ton honneur je voudrais que mon nouveau nom contienne une partie de toi, mais je ne veux pas perdre mon ancien nom car je veux que mon ancienne race puisse me reconnaître et fremir en entendant prononcer mon nom. Aucun d’entre eux n’a chercher a me retrouver, j’ai vecu des années d’errance, je me suis reconstruite avec vous. Je te laisse choisir »

Tous les yeux se tournèrent vers ArwenErg, le chef de cette tribu. « Jamais avant toi je n’avais rencontré de magicienne si puissante. Et puisque tu veux unir ta destinée a l’in des notre, il te faut avant tout etre reconnu comme appartenant de par ton sang a notre race. Tu deviens donc en cet instant la fille que je n’ai pu avoir. En honneur de mes ancêtres je te prénomme donc ArwenAngel. Puisses-tu faire couler le sang dans l’honneur et la fureur. » La foule acclama cette nouvelle venue en scandant son nouveau nom, et bientôt toute la caverne résonna de son nom. ARWENANGEL !!!!!!!!

Aujourd’hui encore dans les villages elfs court une légende. La légende d’une petite oracle devenu la plus cruelle et la plus sanguinaire des elfs noirs. Une elfe noire ayant des cheveux de la couleur des champs de blé, seul souvenir de son passé d’elfette, et toujours accompagnée d’un puissant SpellHowler. Et tous deux semant la mort, et torturant avec plaisir tous ceux qui auraient le malheur de croiser leur chemin. ArwenAngel que sa naissance prédestinait a devenir une si parfaite personne …………

Arwenne
Admin

Nombre de messages : 5141
MMO pour lequel vous souhaitez devenir un BQ : tous les jeux ou ils sont :p
Localisation : Dans un cadre tout noir
Date d'inscription : 17/04/2007

http://bquestion.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une personne si parfaite

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum